Accueil

Matrix (Lana Wachowski, Andy Wachowski, 1999)


tags | , , , , , , ,

1 comment

Thomas Anderson, est un hacker connu sous le pseudo de Néo. Il est contacté par Morpheus qui l'incite à aller plus loin dans les questions qu'il se pose sur la Matrice. Qu'est-ce que la Matrice ? Un cyber espace ? Un mythe ? La réalité ? Ce que va découvrir Néo dépasse de loin tout ce qu'il pouvait imaginer sur la Matrice.

Presque 15 ans plus tard, et après deux suites aussi prétentieuses qu'indigestes, que reste t'il de la Matrice ? Nous nous sommes posé la question, suite à l'envie subite de la touche féminine de notre rédaction qui à lâche "On peut voire Matrix ???". Dont acte ! Succès critique et surtout commercial, le joujou des Wachowski est bien moins digeste et impressionnant que dans nos souvenirs, mais il reste un beau produit, en phase avec son temps d'alors, et doté d'une belle ambition SF (qui le perdra dans ses suites...). On lâche notre triste réalité de 2013 pour entrer dans la Matrice de 1999...

Un gros morceau que ce Matrix quand même ! Difficile en tout cas de nier qu'il fut une date dans le ciné d'action : il y avait un avant, il y aura un après-Matrix ! Entre pop-culture, cyber culture, cyber-punk, jeux vidéos, mangas et SF parano, les Wachowski jetaient avec lui les bases des 10 années de ciné d'action qui ont suivi... Comme Piège de Crystal en son temps, un carton au box-office allait marquer pour des années le genre qui l'avait vu naître et poser de nouveaux jalons, de nouveaux codes, à l'industrie tout entière. On en a bouffé du Matrix après... et jusque dans Schreck !

Mais aujourd'hui, lorsque l'on revoit l'objet, il est parfois difficile d'éviter ce qui était peu visible lors de sa sortie, à savoir une certaine dose de ridicule. Parfaitement à l'aise dans son temps, en avance sur certaines modes, Matrix est victime de ce à quoi il carburait : la mode ! Son look cyber-punk-cuir à beau être encore en vigueur dans certaines productions, au coeur de Matrix, il prête à sourire par son hyper-stylisation... Too much, parfois concon ("je connais le kung-fu..." dis le pâle Keanu Reaves...) et très prétentieux tout de même, Matrix vieillit mal en dépit de tous les atouts qu'il possédait ou possède encore.

Si sa sur-stylisation passe mal les années et reste coincée dans son époque, il reste quand même une belle pièce de SF avec certaines idées sur l'aliénation et la société de consommation, voire même sa vision du réseau, encore aujourd'hui parfaitement stimulantes. Ce qui était alors une petite bombe, une révolution (technique, visuelle et thématique à certains égards), ressemble aujourd'hui à un simple pétard. Revoir Matrix aujourd'hui, c'est pour nous le constat toujours difficile à faire de s'apercevoir que l'oeuvre vieillit mal. Matrix garde tout son potentiel de divertissement, mais s'il contient d'excellents moments, il nous faut aussi admettre qu'en son sein se côtoient le meilleur comme le bien moins bon ! Alors qu'en sera-t'il dans 10 ans ? Son petit côté ridicule sera-t'il la seule chose qu'on retiendra de Matrix ? Tout ceci étant dit, Matrix est encore très largement visible et regardable, on s dit quand même, et régulièrement même, "ça le fait quand même" ! Alors un conseil, si vous voulez vous refaire votre petit plaisir-cuir Matrix : n'attendez pas trop, parce que la mode, ça passe !

Procurez-vous Matrix ou d'autres films des Wachowski ou avec Keanu ReavesHugo WeavingLaurence Fishburne et arrie-Anne Moss

1 comment

  1. Anonyme

Laissez un Commentaire