Accueil

Macabre (Kimo Stamboel, Timo Tjahjanto aka The Mo Brothers Kimo 2009)


tags | , , , , , ,

0 comments

Un véhicule avec six personnes prend à son bord une jeune femme en détresse : Maya. Elle les invite à son domicile, où vivent sa mère et son frère. Après un repas où ils sont drogués, il devront lutter pour rester en vie face à cette terrifiante famille.

La boucherie qui nous est proposée nous vient d'Indonésie... Macabre ressemble en bien des points à Massacre à La Tronçonneuse et se propose d’abîmer un petit groupe qui tombe dans les griffes d'une famille psychopathe... Rien de particulièrement novateur ne se cache dans Macabre, mais la relecture de nos poncifs horrifiques par des yeux indonésiens en fait un objet curieux, doublé de surcroît d'un côté bien extrême, comme on les aime ici...

Macabre peut ainsi se voir comme un remake déguisé de Massacre à La Tronçonneuse, mais à la différence de son modèle, Macabre abandonne toute suggestion pour un déluge de sang, et ajoute à l'horreur une légère touche de fantastique (aussi inutile que sympathique, mais on vous en laisse la surprise). Démembrements, cannibalisme, "manger le bébé" (?!), traque et opérations mathématiques visant à passer de six à zéro parsèment Macabre dans un crescendo horrifique qui tient réussit à tenir la longueur .

Avouons-le, Macabre n'est pas très bon, pas toujours très excitant... Sa réalisation et son rythme laissent parfois à désirer et son histoire, on la connaît par coeur... Film d'horreur gore ordinaire, voire moins, Macabre retient pourtant notre attention, tant il regorge d'énergie et de convictions. Ca commence bien tranquille, mais à force d'accoler le déjà-vu sans se soucier du quand dira-t'on, et d'aller au bout de ses idées, il souffre sur Macabre un vent de liberté assez jouissif ! L'extrême est son domaine, la radicalité son objectif... même si nous sommes rarement mal à l'aise, l'amateur de gore ne pourra qu'apprécier la tentative devant lui, parfois maladroite, mais délicieusement hybride et déjantée (on a cité Massacre, on pourrait aussi citer A l'Intérieur ou Haute-tension...).

La rédaction de doorama, (re)découvre donc qu'il existe bien un cinéma de genre indonésien (le récent Modus Anomali dont on a oublié de vous toucher un court mot - "intéressant et intriguant" - ou le récent The Raid en témoignent...), capable de rivaliser sans rougir avec les grosses machines et les mécaniques dont nous nous croyons "propriétaires"... Macabre balance donc une sympathique variation de notre ciné de genre, et même si la qualité de cette copie n'est pas comparable à l'original, le moins que l'on puisse dire est qu'ils y mettent tout leur coeur ! A réserver aux fans d'hémoglobines pas trop exigeants, Macabre reste tout à fait "visible" pour peu qu'on qu'on ait un peu pour l’accueille avec curiosité, bienveillance et ce gout du "différent" que la rédaction affectionne tant...

Procurez-vous Macabre ou d'autres films de The Mo Brothers 

Laissez un Commentaire