Accueil

Panique au Village (Vincent Patar & Stéphane Aubier, 2009)


tags | , , , , , , ,

0 comments

Pour l'anniversaire de Cheval, Indien et Cowboy décident de lui offrir un barbecue... Mais au lieu de commander 50 briques, ils commandent par erreur des centaines de milliers de briques ! C'est le début d'une grande aventure !

Une joyeuse hystérie, voilà l'impression que nous a laissé l'adaptation long métrage de Panique Au Village (on vous rassure, on ne connaissait pas les courts...). Imaginez de simples figurines pour enfants, telles qu'elles sont vivantes dans leurs mains, vivre les aventures (épuisantes) qu'ils leur réservent. "Alors on dirait que (...) mais en fait..." : c'est le principe de Panique au village. Traversé d'un vent de folie aussi débile que drôle, Panique au Village vous emporte loin... très loin...
Les petites figurines qui animent, image par image, Panique au Village rappellent immédiatement celles que nous avons nous-même animées dans nos mimines quand nous étions petits ! Et qui n'a pas mélangé  des chevaliers avec des animaux de la ferme et des cowboys ? C'est cette forme de non-sens et d'absurde qui habite Panique au Village, il fait se côtoyer allègrement, dans la fantaisie et l'insouciante la plus extrême des chevaux et des petits hommes de l'Atlantide ! En moins d'une minute, nous nous remémorons ces histoires que nous faisions vivre à nos petites figurines en plastique, tapotant lourdement leurs pieds sur le sol pour bien visualiser qu'on les fait marcher... Bienvenue au village... Vincent Patar & Stéphane Aubier ont retrouvé l'énergie et la créativité que nous avions étant petits, et nous en livrent une version en tout point délicieuse et diablement efficace.

De l'univers de l'enfant, ils ont gardé l'essentiel, la spontanéité, l'énergie et la créativité, et ont remplacé toute trace potentielle de mièvrerie et d'humour trop enfantin par un sens de l'humour adulte et très travaillé. L'aventure devant nos yeux est un exercice des plus réussi, en quelques minutes son énergie et sa simplicité nous envahissent et l'on oublie alors la (fausse) simplicité de ses décors et de son animation...On passe avec délice du coq à l’âne (ou plutôt de Cheval à Gérard, l'homme de l'Atlandide !) et on subit de plein fouet cette magie enfantine, simplement enrichie d'une minuscule dose de pragmatisme d'adulte, pour simplement éviter le n'importe quoi intégral... On s'est marré à cause des situations surprenantes ou totalement "à la con" jetées devant les yeux, nous avions la banane à cause de ses voix bien barrées (le voisin en colère...) ou simplement parce qu'une vache constate placidement (avec regrets?) qu'elle n'ira pas travailler puisqu'elle '"va pas au champs alors ?"... Nous avons été conquis...

Humour, rythme et fantaisie, le plaisir est total et à aucun moment gâché par une faute de gout ou un petit coup de mou. Panique Au Village vous emmène (kidnappe) dans son univers en semblant dire un trivial "vas-y, pête un coup", et contre toute attente au lieu du manque de finesse que l'on pouvait craindre, c'est un trésor de finesse qui s'offre à vous... Avec son aspect foutraque, dénué de tout temps de repos, l'expérience est certes épuisante, mais réjouit sur toute la longueur ! Fantaisie belge aussi savoureuse que leurs chocolats, nous ne saurions trop vous recommander de découvrir au plus vite cet ovni saturé d'humour et décalé ! Dans les lieux communs que l'on entend tous les jours, on entend souvent dire que "les Belges sont des gens sympathiques et chaleureux"... Avec Panique au Village, nous en avons une preuve évidente, incontestable et parfaitement palpable ! On est grands fans !

Procurez-vous Panique au Village ou d'autres films de Vincent Patar ou Stéphane Aubier

Laissez un Commentaire