Accueil

The Incredible Burt Wonderstone (Don Scardio, 2013)


tags | , , , , , , ,

0 comments

Burt et Anton tiennent depuis 10 ans le sommet de l'affiche de la magie à Las Vegas. Mais la routine, la perte du feu sacré ainsi que la concurrence de Steve Gray, le magicien des rues, viennent à bout du célèbre couple du magicien : il se séparent. La gloire derrière eux, Burt entame une lente descente qui l'aidera peut-être à retrouver la flamme... !

Elles commencent à être légion ces comédies américaines qui s'attachent à parodier une profession, une passion ou un sport... Avec Will Ferrell, Steve Carell est l'un des plus prolifiques à enchaîner ces petites comédies souvent sympa, parfois décalées, mais rarement ambitieuses : The Incredible Burt Wonderstone se place juste là. Abracadabra !

Bon, on ne va pas s'étendre trop... Au délà de quelques trucs bien vu sur le business de la magie qui font sourire ("nice suit !"), The Incredible Burt Wonderstone laissera bien peu de souvenirs ! Et ce n'est pas la prestation trash déjantée de Jim Carrey en empêcheur de tourner en rond qui sortira The Incredible Burt Wonderstone de l'ordinaire le plus attendu...

L'humour se concentre sur son personnage principal, Burt Wonderstone, mais il est hélas bien difficile de dépasser la simple performance de Carell, plutôt fun avec son look paillettes, car ce qui nous est donné à manger frôle l'indécent ! Est-ce que The Incredible Burt Wonderstone est une comédie pour adultes ? (enfin, teen-adultes : nous sommes aux USA) Ou bien est-ce un film de Noël sorti par erreur avec quelques mois de retard ? L'écriture de Burt Wonderstone fait mal, ses enjeux sont grotesques : un duo professionnel de deux amis d'enfance se brise à cause d'un feu sacré perdu, le héros devenu "mauvais et méchant" va rallumer sa flamme pour devenir meilleur et retrouver le haut de l'affiche... Pour les enfants ça passe, pour les adultes : c'est définitivement non !

A l'exception de Jim Carrey en magicien de rue masochiste et de quelques détails bien croqués, The Incredible Burt Wonderstone ne décolle jamais. C'est le strict minimum vital qui est ici supporté à bout de bras par son joli casting, et son scénario passe-partout, voire interchangeable, fatigue autant que l’enchaînement de comédies sportives de Will Ferrell... C'est parfois drôle, mais sans souvent peu inspiré. Du cinéma paresseux et convenu qui réjouira vos enfants... mais pour les adultes, c'est une autre histoire !

Procurez-vous The Incredible Burt Wonderstone ou d'autres films de Don Scardino ou avec Steve CarellJim CarreyJames GandolfiniOlivia Wilde  ou Steve Buscemi

Laissez un Commentaire