Accueil

Affichage des articles dont le libellé est Denis Quaid. Afficher tous les articles

Beneath The Darkness (Nuits Noires - Martin Guigui, 2012)


tags | , , , ,

0 comments

Des adolescents tentent de prouver que le croque-mort de la ville n'est pas cet individu normal qu'il prétend être... En pénétrant chez lui, ils découvrent qu'il y garde le corps d'une femme, mais surpris par l'homme, l'un d'eux est tué de sang froid...

Il y a Thriller et thriller ! Beneath the Darkness ne rentre ni dans la première catégorie des Thrillers qui font peur, glacent le sang et vous mettent en apnée jusqu'au générique de fin, il ne rentre pas non plus dans celle de ces thrillers qui font au moins passer un bon moment et divertissent efficacement.Non, Beneath The Darkness ne semble exister que pour occuper un trou dans une grille de programmation d'une chaîne télé lambda !

On s'étonne du minimum mis en oeuvre par Martin Guigui (non, ne nous moquons pas, c'est mal !), on ne comprend pas pourquoi un tel scénario (des jeunes sans aucun relief se "battent" pour prouver qu'ils ont raison de suspecter un homme d'être un dangereux psychopathe) soit porté à l'écran sans même tenter d'y ajouter un nouvel élément, on comprend encore moins comment son réalisateur puisse imaginer que le spectateur marche, ne serait-ce qu'un instant, dans une intrigue aussi dénuée de suspense que de surprise.

Beneath The Darkness échoue à susciter tout intérêt du spectateur, il accumule les poncifs, exploite mal les codes du genre et ne parvient qu'à créer un profond ennui que le jeu cabotin d'un Denis Quaid au minimum syndical ne parvient pas à rehausser un instant.

Grand "rien" exempt de tout enjeux, vidé de toute substance artistique comme technique, on ressort de Beneath the Darkness avec une folle envie de se revoir un bon Steven Seagal, histoire d'avoir l'impression de voir un "vrai film"... C'est dire !