Accueil

Affichage des articles dont le libellé est Norvège. Afficher tous les articles

Headhunters (Hodejegerne - Morten Tyldum, 2011)


tags | , , , ,

0 comments

Roger Brown est chasseur de têtes, il est aussi un voleur d'oeuvre d'arts. Lorsqu'il rencontre Clas Greve et apprend qu'il vient d'hériter d'un Rubens, Roger voit clairement sa prochaine cible. Le chasseur de têtes s'en va donc traquer sa cible, mais sait-il qu'elle appartient à un ancien mercenaire ? Qui va traquer qui ?

Ceux d'entre vous qui nous lisent régulièrement connaissent notre affection pour le cinéma asiatique, coréen notamment, ils auront aussi peut-être noté notre intérêt croissant pour le cinéma nord-européen (A Hijacking, Royal Affair, La Chasse, The Pusher trilogy...). Headhunters nous vient de Norvège, il nous emmène dans un jeu de chat et de la souris entre un voleur et un "volé" ancien mercenaire... Plutôt original et très bien écrit, Headhunters construit avec maîtrise son inversion des rôles. Le chasseur devient proie, la proie se fait vicieuse, la fragilité du personnage principal, l'efficacité de son déroulement et l'humour discret qu'il distille font de Headhunters une très agréable surprise ! Rien de totalement neuf, certes, mais son origine glaciale se charge de donner une étonnante personnalité à Headhunters.

Lire la suite...

Babycall (Pal Sletaune, 2011)


tags | , , , , , , , , ,

0 comments

 Anna vit avec son fils Anders. Mère inquiète et surprotectrice, son attitude est motivée par sa crainte que le père d'Anders, qui s'était rendu coupable de violence contre son fils, ne les retrouve. Elle achète même un Babyphone pour mieux surveiller son fils, dans sa chambre juste à côté de la sienne. Alors qu'Anders dit avoir vu son père à l'école, Anna entend un un enfant en détresse dans son appareil, mais ce n'est pas son fils ! Présage annonciateur ou interférences ?

Ca bouge en provenance du nord de l'Europe... ! Le froid et poétique Morse de Tomas Alfredson revisitait le vampirisme avec un formidable sang neuf, même le décevant Thale surprenait le spectateur par son ambiance atypique... Babycall est norvégien, il a décroché le grand prix à Gérardmer en 2012, et même s'il est loin d'avoir convaincu la rédaction, on ne peut décemment pas lui reprocher sa personnalité et ses ambitions...

Lire la suite...

Thale (Aleksander Nordaas, 2012)


tags | , , , , ,

0 comments

Elvis et Léo nettoient les scènes de crime. Sur une scène, il découvrent une jeune femme, tenue cachée dans un sous-sol par la victime... Elvis et Léo découvrent une jeune femme étrange, bavarde et effrayée, en attendant l'arrivée de secours... Pourquoi était-elle maintenue à l'écart du monde ?

C'est la deuxième fois en peu de temps que le Norvège exploite son patrimoine mythologique, après le sympathique The Troll Hunter, et elle nous présente cette fois-ci une "huldra", sorte de fée dans les bois qui revêt l'apparence d'une jolie femme, mais avec une queue de vache. On pensera à un sketch de Kwaïdan, puisque l'huldra peut séduire les humains, se marier avec et combler son époux, à condition qu'il ne parle pas de ce mariage à d'autres... Sinon fin du bonheur !

Lire la suite...