Accueil

Affichage des articles dont le libellé est fantastique. Afficher tous les articles

Le Chien Des Baskerville (Terence Fisher, 1959)


tags | , , , , , , , ,

0 comments

Sherlock Holmes investigue pour protéger Sir Hugo, dernier descendant des Baskerville. En effet, comme Charles Baskerville a été retrouvé mort, comme son ancêtre, c'est la Malédiction du chien de l'Enfer qui semble de nouveau menacer les Baskerville Sir Hugo... Sherclok Holmes parviendra-t'il à protéger Sir Hugo de la malédiction ?

Hammer on t'aime ! Il y a quelques films comme ça (avec Jason et les Argonautes par exemple...) qui ont marqués notre enfance... Le Chien des Baskerville, avec son ambiance gothique (normal, c'est la Hammer !) et sa lande désertique fait partie de ceux-là ! Ici, c'est Van Helsing qui protège Dracula, ici pas de monstre assoiffé de sang avant les dernières minutes du film... Ici, on exploitait à merveille ,la frange fantastique de l'univers de Sherlock Holmes dans un film d'aventure au rythme certes vieillissant, mais soutenu !

Lire la suite...

Hansel & Gretel : Witch Hunters (Tommy Wirkola, 2013)


tags | , , , , , , , ,

0 comments

Hansel et Gretel ont été abandonnés au fond de la forêt et ont détruit la sorcière qui les avait récupérés... Adultes, ils continuent de tuer des sorcières, c'est leur profession ! Ils sont engagés par un village pour retrouver des enfants disparus. Ils devront réussir leur mission avant qu'une terrible sorcière n'ait sacrifié les enfants...

Curieux plaisir coupable que ce triste spectacle cinématographique... On pourrait se dire, sauf surprise inattendue, qu'il n'est à priori pas utile de voir Hansel et Gretel Witch Hunters pour s'en faire une idée. La vraie question n'est pas "est-ce que c'est bien", mais plutôt "est-ce qu'on va s'y amuser"... Blindés de nos aprioris, on est pourtant obligés d'avouer qu'on a bien aimé Hansel et Gretel Witch Hunters à la rédaction. Grand n'importe quoi bien loin des ambitions d'un Hansel et Gretel par Yim Pil-Sung, ce conte pour enfants à la sauce super-héros est autant divertissant et fun que crétin et régressif... On vous livre quelques clés, histoire d'y voir plus (moins ?) clair...

Lire la suite...

Grave Encounters 2 (John Poliquin, 2013)


tags | , , , , , , ,

0 comments

Un étudiant en cinéma pense que le film Grave Encounters n'est pas un faux documentaire et que les images qu'il contient sont réelles. Il décide avec quelques amis d'aller tourner sun documentaire sur le lieu où le premier avait été tourné... Et forcément... :-)

"Encore un found-footage...", c'est bien sûr par là que nous avons commencé à reculons la découverte de Grave Encounters 2, mais néanmoins habités de cet espoir (vain ?) de retrouver la force d'un Blair Witch Project. La rédaction en a bouffé du found footage... et force est de reconnaître que peu son convaincant, démontrant chaque fois les limites d'un genre exigeant et exiguë  Alors que le premier Grave Encounters avait su nous séduire et nous avait fait sursauter, cette suite maladroite retente l'expérience en reprenant l'un des ressorts habituels du genre : "et si c'était vrai", ici du premier film. Bonnes idées flirtent avec trahisons dans cette seconde visite du bâtiment infernal...

Lire la suite...

Lords Of Salem (Rob Zombie, 2012)


tags | , , , , ,

0 comments

A Salem, Heidi, une animatrice radio, reçoit un mystérieux disque. Lorsqu'elle passe l'enregistrement, elle déclenche sans le vouloir le retour d'un groupe de sorcières tuées au 18ème siècle... Heidi risque de devenir le bras armé de leur terrible vengeance.

Le Rob Zombie est arrivé ! En l'espace de 2 films, La Maison des 1000 Morts et surtout The Devil's Rejects, le chanteur de métal s'est forgé une réputation dans le ciné d'horreur et fantastique ! On devra aussi citer son remake de Halloween (que nous aimons moins...) car Rob Zombie semble s'orienter définitivement vers une John Carpenterisation de son oeuvre... ! Lords Of Salem est à ce titre particulièrement curieux, ressemblant presque à un inédit de Carpenter, tout droit sorti des 80s, comme Fog ou Prince Des Ténèbres...  Dans l'absolu, Lords Of Salem n'est pas franchement passionnant, mais il dégage quelque chose de délicieux, de très pur... Faute d'être totalement réussi, il aura au moins le mérite de proposer un excellent traitement du thème des Sorcières ainsi que de proposer une belle visions du ciné de genre. Voyons l'objet...

Lire la suite...

Trilogie de la Mort : Awakening - Aftermath - Genesis (Nacho Cerda, 1990, 1994 et 1998)


tags | , , , , , , , , ,

0 comments


3 courts métrages fantastiques sur la mort de Nacho Cerda. The Awakening : un jeune homme évolue seul dans un monde où le temps s'est arrêté... Aftermath : Dans un hôpital, se pratiquent des autopsies sur les corps sans vie. Le praticien va se livrer à des actes nécrophiles sur les corps. Genesis : un sculpteur termine la statue de sa femme défunte, elle prendra vie, alors que lui se figera...

Avant d'être le réalisateur du sympathique, mais limité, Abandonnée, Nacho Cerda avait réalisé trois courts métrages sur le thème de la mort. The Awakening est une courte oeuvre de fin d'études cinématographique, Aftermath et Genesis sont quant à elles bien plus abouties et bien plus ambitieuses. Les 3 objets se voient comme trois étapes d'un cercle, avec l'instant de la mort, le corps après la mort et le retour à la vie. Ils témoignaient de ce renouveau du cinéma fantastique de genre, et si The Awakening et Genesis restent dans les clous, c'est Aftermath qui marquera et choquera définitivement les esprits... Courts métrages, labos des cinéastes...

Lire la suite...

House Hunting (Eric Hurt, 2012)


tags | , , , , , ,

0 comments

Deux familles en quête d'un nouveau foyer se retrouvent au même moment à visiter cette belle maison isolée... La maison ne les laissera pas partir, à chaque fois qu'il s'en éloignent, c'est pour revenir devant celle-ci. Condamnées à vivre ensemble, prisonniers de la demeure, la rivalité va aller crescendo entre les deux familles qui n'aspirent qu'à la fuir... la rivalité, mais aussi ce qui semble être une mystérieuse mécanique...

Non, House Hunting n'est pas à proprement parler un "bon film", mais toute la rédaction est pourtant tombée d'accord pour convenir que nous avons largement apprécié sa découverte. Quelque part entre Blair Witch, Shinning et Emprise, House Hunting n'est certainement pas un modèle d'originalité, mais si maladroitement bricolé soit-il, les mésaventures de ces deux familles parviennent largement à nous tenir en haleine jusqu'à son terme.  On vous fait visiter...

Lire la suite...

Grabbers (Jon Wright, 2012)


tags | , , , , , ,

0 comments

Une créature extraterrestre à tentacules débarque sur la petite ile de Erin Island, en Irlande. Ciaran et Lisa, deux policiers et Alan, un scientifique, découvrent qu'elle se repaît de sang, mais pas si celui-ci contient de l'alcool. En attendant de neutraliser la bestiole, il convient avant tout de se réfugier au pub et de se saouler pour maximiser leurs chances de survie.

Ce petit film fantastique d'invasion anglo-irlandais est à ranger à côté de Attack The Block ou autres Cockney vs Zombies, sortes de parents éloignés du drolissime Shaun Of The Dead  . Invasion, humour et identité irlandaise (la bière !) se disputent la vedette sans aucune autre prétention que de remplir ses 80 minutes. Une fois que la rédaction vous a dit ça, elle vous a tout dit sur Grabbers ! Un poil attachant, Grabbers est aussi vite oublié, alors faisons vite le tour de la petite île de Erin avant que le Grabber ne se'en retourne sur sa planète...

Lire la suite...

Le Chemin Sans Retour (Yellow Brick Road - Jesse Holland, Andy Mitton, 2010)


tags | , , , , , ,

1 comment

En 1940  aux Etats-Unis, un village tout entier avait disparu sur un chemin en pleine forêt. Auhourd'hui, Daryl monte une petite expédition autour de cette légende urbaine, et décide d'emprunter ce fameux sentier, bien décidé à en revenir avec une explication sur ce qui est arrivé auparavant. Mais le chemin baptisé Yellow Brick Rock ne tarde pas à susciter de curieux comportements sur les participants.

Construit autour du chemin de briques jaunes du Magicien d'Oz, et de ce qu'il cache au bout, ainsi que sur des bases du Projet Blair Witch, Le Chemin Sans Retour nous emmène au coeur d'une expédition journalistico-scientifique qui va se confronter aux pouvoirs d'un chemin que l'on pourrait qualifier de hanté. Tout un village y avait disparu, en habit du dimanche, sans qu'aucune explication n'ait été apportée. Lent dérèglement qui arrivera à bout de chaque membre, il n'y a pas grand-chose à attendre de cette variation Blair Witch, mais le spectateur aventureux arrivera quand même au bout du chemin, poussé par la curiosité. Impressions mitigées...

Lire la suite...

Mama (Andres Muschietti, 2013)


tags | , , , , , , , , ,

0 comments

Quand Lucas retrouve enfin les deux filles de son frère disparu, c'est presque rendues à l'état sauvage qu'elles lui sont retournées. Elles ont vécu dans une cabane au fond des bois, élevées par un démon qu'elles appellent "Mama". De retour à la civilisation, maintenant au sein d'une "vraie" famille, avec Lucas et sa compagne Annabel, ce n'est pourtant pas la fin de cet épisode malheureux, puisque Mama continue de garder un oeil sur elles... Et une mère comme Mama ne laisse pas s'éloigner ses enfants, juste "comme ça"...

On est loin de la Mama d'Aznavour... La Mama de Muschietti est un spectre vaporeux et décharné, une entité sauvage et protectrice avec ses fillettes qui comme toutes les mères se soucient de sa progéniture. Mama se paye une star en pleine ascension, en la présence de Jessica Chastain ( vue récemment dans Zero Dark Thirty ou Des Hommes Sans Loi) pour vendre ses deux Cosettes et prôner les valeurs de la famille américaine, mais cela ne suffit pas à pour faire intervenir un peu de qualité et d’originalité dans son sujet. Fantastique calibré, usé et prévisible, Mama est un film de drive-in déguisé en superproduction censée faire peur...

Lire la suite...

The Path (La Senda - Miguel Angel Toledo, 2012)


tags | , , , , , , , ,

0 comments

Un joueur d'échecs sur le déclin s'accorde, avec sa femme et son fils, des vacances de Noël dans un chalet tranquille afin de se reconstruire un peu. Mais le rapprochement de son épouse avec Samuel, un ouvrier de la région, va déstabiliser Raùl plus que l'aider à souffler. Raùl commence à avoir des idées sombres, ses rapports avec son fils et sa femme se dégradent et les vacances se transforment en épreuve pour ne pas perdre pied définitivement.

L'Espagne, chaude et bruyante, cède la place, dans The Path, au silence étouffé de la neige... La petite famille tente de s'octroyer des vacances réparatrices, c'est le doute et la défiance qui vont apparaître... The Path, malgré son climat fantastique omniprésent, tire vers le thriller psychologique, en proposant une autopsie d'un dérèglement aux conséquences qui s’avéreront bien évidemment tragiques. Mais si élégant et travaillé qu'il soit, la réussite et la surprise ne sont pas pour autant de la partie dans le film de Miguel Angel Toledo, The Path nous emmenant sur des sentiers finalement bien balisés... Faisons un bout de chemin autour de The Path...

Lire la suite...

Camille Redouble (Noémie Lvovsky, 2012)


tags | , , , , , , ,

0 comments

Un jour de l'an, Camille quitte le présent pour se réveiller âgée de 16 ans, à l'époque de son lycée. La magie qui l'étreint lui permet de retrouver ses parents disparus, ses amies, mais aussi celui qui partagera sa vie. C'est bien là le problème, car dans le présent, Eric, l'homme de sa vie, la quitte, la séparation est douloureuse. Avec cette nouvelle possibilité d'écrire sa vie et d'éviter cette déception amoureuse, Camille fuit celui qui partagera sa vie...

Preuve que le spectateur n'est pas qu'un crétin sans goûts doté d'une Carte Bleue (bancaire ou commençant par un U...), Camille Redouble s'est attiré ses bonnes grâces, là où Les Seigneurs d'Olivier Dahan, n'a pas rencontré tout le succès qu'il s'auto-destinait. Vent frais du troisième trimestre 2012, Camille Redoubla avait créé la surprise et soulevé bien des enthousiasmes, à juste titre...

Lire la suite...

Citadel (Ciaran Foy, 2013)


tags | , , , , , , ,

0 comments

En Irlande, Tommy vit avec sa femme prête à accoucher, dans une ville sinistrée, presque désertée, en attente de rénovation. La brutale attaque dans laquelle Tommy pers sa compagne, le laisse seul avec son bébé,, et sujet à une puissante agoraphobie. Les agresseurs de sa femme, des individus capuchés et violents de la tour voisine s'attaquent à son domicile, Tommy comprend qu'ils veulent sa fille. Qui sont ces habitants de la tour, que la peur de Tommy  semble attirer comme un aimant ? Un gang ? Ou bien des démons, comme le prétend ce prêtre qui projette de brûler la tour ?

Des jeunes à capuches, une ville frappée par la violence économique et un père seul, accablé par un drame personnel qui le laisse traumatisé et désemparé... On pourrait croire que Citadel propose un regard social et urbain sur les effets de la désertification économique sur les banlieues, et la violence qu'elle génère, mais c'est pourtant bien au genre fantastique qu'il s'attaque. Si le projet peut sembler léger avec ses gangs/démons et sa tour maléfique, Citadel à quand même quelques bons, voire excellents, moments à proposer au spectateur...

Lire la suite...

John Dies At The End (Don Coscarelli, 2013)


tags | , , , , ,

0 comments

David et John sont deux potes qui se frottent au paranormal à leurs heures perdues. Lors d'une fête, ils prennent une drogue, la "Soja Sauce", qui leur permet de voir les réalités parallèles. Ils vont surtout devoir se battre contre les créatures qui tentent d'investir notre monde, finalement si calme !

Don Coscarelli est aux commandes de cet ovni un peu fourre-tout. L'homme de Phantasm, du paraît-il excellent Bubba Ho-Tep, et de Dar l’invincible (un genre de Conan qui parle aux animaux dans les 80's... avec l'acteur de la série V : tout un programme !) balance un film original, drôle et déjanté qui brasse les créatures et les mondes parallèles. Vif et surprenant, John Dies At The End l'est, mais il est aussi un puissant "diviseur de rédaction"...

Lire la suite...

Babycall (Pal Sletaune, 2011)


tags | , , , , , , , , ,

0 comments

 Anna vit avec son fils Anders. Mère inquiète et surprotectrice, son attitude est motivée par sa crainte que le père d'Anders, qui s'était rendu coupable de violence contre son fils, ne les retrouve. Elle achète même un Babyphone pour mieux surveiller son fils, dans sa chambre juste à côté de la sienne. Alors qu'Anders dit avoir vu son père à l'école, Anna entend un un enfant en détresse dans son appareil, mais ce n'est pas son fils ! Présage annonciateur ou interférences ?

Ca bouge en provenance du nord de l'Europe... ! Le froid et poétique Morse de Tomas Alfredson revisitait le vampirisme avec un formidable sang neuf, même le décevant Thale surprenait le spectateur par son ambiance atypique... Babycall est norvégien, il a décroché le grand prix à Gérardmer en 2012, et même s'il est loin d'avoir convaincu la rédaction, on ne peut décemment pas lui reprocher sa personnalité et ses ambitions...

Lire la suite...

Take Shelter (Jeff Nichols, 2012)


tags | , , , , , , , , , ,

0 comments

Curtis fait d'étranges cauchemars, où les tempêtes qui les habitent sont annonciatrices de perturbations bien plus inquiétantes encore que leur violence. Comme autant de signes annonciateurs d'un cataclysme à venir, Curtis perd progressivement pied avec la réalité. Pressentiments ou premiers signes de folie, son comportement irrationnel fragilise son couple déjà bien éprouvé par la maladie de leur fille...

Entre fantastique et drame psychologique, Take Shelter évoque le meilleur de M. Night Shyamalan et nous rappelle immanquablement la nature de Terence Malick ainsi que les frémissements météorologiques de La Dernière Vague de Peter Weir. Imaginaire ou pas, la grande tempête de Take Shelter envahit et entoure le spectateur, imposant un air chargé d'humidité et d'électricité.

Lire la suite...

Les Bêtes du Sud Sauvage (Beasts of the Southern Wild - Benh Zeitlin, 2012)


tags | , , , , , ,

0 comments

Dans les bayous de la Louisiane, Hushpuppy, 6 ans, vit seule avec son père, non loin d'une petite communauté d'exclus et de marginaux, loin des valeurs de la société. Partageant son quotidien avec les animaux et subvenant à ses besoins avec ce que la nature lui donne, la vie de Hushpuppy bascule quand son père tombe malade et qu'un dérèglement climatique approche...

Les Bêtes du Sud Sauvage n'a rien d'un conte fée magique ou d'un univers fantastique peuplé de créatures merveilleuses. Bien au contraire ! La magie et le fantastique sont bien au rendez-vous, mais c'est principalement parce que c'est par les yeux d'un enfant que nous est racontée cette belle histoire, cette triste histoire malheureusement trop réelle...

Lire la suite...

La Secte des Morts-Vivants (The Devil'sMen / Land of the Minotaur - Costas Karagiannis, 1976)


tags | , , , , , , ,

0 comments

Des couples disparaissent mystérieusement dans une petite région de la Grèce et sont offerte en sacrifice par une secte satanique ancestrale. Le père Roche, fait venir son ami Milo de New-york pour tenter d'arrêter la secte sanguinaire...

Avec les trois titres sous lequel ce film est connu, on ne sait plus trop, s'il s'agit de morts-vivants, de secte ou de minotaure... Ce que l'on sait en revanche c'est que c'est un film fantastique grec, et qu'il y a Peter Cushing et Donald Pleasence... Ajoutez à celà la musique d'un certain Brian Eno, vous savez maintenant pourquoi on a été tenté et presque recompensés !

Lire la suite...

Twilight, Chapitre 1 Fascination (Catherine Hardwicke, 2008)


tags | , , , , , , , ,

0 comments

 Bella vient vivre chez son père dans la petite ville de Fork. Elle est attirée par le bel Edward Cullen, membre d'une famille un peu à l'écart des autres étudiants. L'élu de son coeur s'avère être en fait un vampire. L'amour qui va naître entre les Bella et Edward attirera bien des problèmes à Bella, mais Edward est là, en puissant protecteur...

La rédaction de doorama, grande consommatrice de vampires,  avait envie de sa faire un avis sur le phénomène Twilight. Nous avons donc tenté le grand saut vers le monde magique, merveilleux et torturé des adolescents et avons pris sur nous pour vous ramener ces quelques morceaux de sucre...

Lire la suite...

Holy Motors (Léos Carax, 2012)


tags | , , , , , , , ,

0 comments

Une limousine vient chercher un homme, Monsieur Oscar... C'est le début d'une journée ponctuée de multiples rendez-vous, aussi vains que leur succès est capital...

Sacré Carax va ! Holy Motors est une succession de performances d'acteur, au sens propre comme au sens figuré. Onze fois Carax entrouvre la porte d'univers différents, à priori déconnectés, hétérogènes, et pourtant, voyage après voyage, performance après performance, dégage d'un ensemble des lignes de forces aux allures imposantes... Voyage barré, poétique et désespéré, Carax va loin !

Lire la suite...

Nomads (John McTiernan, 1986)


tags | , , , , , , , ,

0 comments

A l'hôpital, avant de mourir sans raisons apparentes, un homme énonce une curieuse phrase en français à la femme docteur qui le soignait ; elle va alors revivre ses derniers jours. Rendu curieux par le comportements atypique d'un petit groupe d'individus, Jean-Charles Pommier, anthropologue récemment installé à L.A., avait en fait découvert que des esprits nomades et maléfiques vivaient parmi nous...

Avant de réaliser Piège de Cristal et Prédator (mais ne pardonnons pas le remake de Rollerball pour autant...) John McTiernan réalisait un premier film sur un anthropologue qui découvre une tribu au beau milieu de notre société : Nomads. Si dans ces 80's voyantes et superficielles, Nomads surprend par son rythme, son thème et sa relative richesse, il est hélas aujourd'hui assez difficile de faire le tri entre ses nombreux défauts et qualités.

Lire la suite...