Accueil

Affichage des articles dont le libellé est john carpenter. Afficher tous les articles

The Last Winter (Larry Fessenden, 2010)


tags | , , , , , , ,

0 comments

En Alaska, des prospections pétrolières troublent l'équilibre de l'écosystème. Une équipe de scientifiques est confrontée à d'étranges phénomènes.

L'immensité de la banquise et la promiscuité des hommes dans une petite station isolée rappellent forcément l'ambiance de The Thing. La créature du film de Carpenter, qui se cachait à l'intérieur des hommes, se cache ici dans la nature, et c'est cette nature qui va influencer l'équilibre intérieur des hommes.

Si les recettes sont similaires, Last Winter ne copie cependant pas le Modèle, et si l'ambiance reste comparable, il n'atteint hélas pas son intensité.

Last Winter se laisse suivre avec intérêt, il réussit à installer un intéressant climat d'angoisse et entretenir un suspens croissant. Mais l'entreprise s'écroule dans la dernière partie du film, retombant dans un fantastique conventionnel et sans originalité, en parfaite opposition avec tout ce que Last Winter avait tenté de construire.

Last Winter se découvre comme une sympathique petite série B fantastique sur fond d'écologie, mais se termine hélas dans la banalité de la série Z. Dommage, sans son scénario terminé dans le bâclage, le film aurait pu se ranger dans les bonnes surprises.

The Thing (Matthijs van Heijningen Jr., 2011)


tags | , , , ,

0 comments


Aucun intérêt dans ce remake si ce n'est celui de prouver (une fois de plus ?) qu'il faut admirer au plus profond de soi l'original pour prétendre y apporter un nouvel éclairage... ce qui n'est visiblement pas le cas ici du réalisateur.

Pâle et faible copie, donc, qui oublie complètement l'oppressante ambiance "fin du monde" de la version Carpenter et aborde à peine la parano de la version de Hawks/Nilby. Les adorateurs des 2 précédentes versions ne pourront que conspuer le final "action movie" à la sauce Aliens Vs Predator...

Etonnant qu'un film qui évoque une créature qui digère et copie son hôte ne le fasse pas avec ses illustres modèles...

The Ward (2011)


tags | , , ,

0 comments



Kirsten est retrouvée devant la maison qu'elle vient d'incendier. Internée en hopital psychiatrique, elle doit apprendre à cohabiter avec les autres patientes. Rapidement, elle va découvrir qu'une autre patiente habite l’hôpital... Un fantôme qui semble bien décidée à toutes les supprimer. Se défendre commencera par tenter de comprendre !

Le Carpenter nouveau est arrivé ! Un film de fantôme dans un hôpital psychiatrique. Tout un programme, et comme la trame semblait bien "basique", on attendait le meilleur du maître, puisque c'est dans le minimalisme que son talent s'exprime le mieux. 10 ans que le maître ne nous a pas cloué sur notre fauteuil, quand à ses tentatives télévisuelles elles se sont avérées plutôt médiocres...
Alors The Ward ?  Sans être raté, il y a gros à parier que les fans de Carpenter vont être déçus ! Et les autres ? Peut être les spectateurs dénués de culture horrifique et peu consommateurs de films de genre l'apprécieront et se feront peur. Car c'est bien là que le The Ward échoue. On attendait un travail de professionnel, une régal de connaisseur et une maitrise bien assurée ; on se retrouve avec un film gorgé de peur "grand public" et de grosses ficelles usées. On oubliera surtout son twist final, grandement inutile, sans doute rendu nécessaire pour combler le manque de substance du film.
Le maître est mort. Rendons-lui hommage en revoyant sa trilogie de l'apocalypse : The Thing, Prince Of Darkness et l'Antre de la Folie, peut être son dernier grand film... 
.