Accueil

Affichage des articles dont le libellé est statham. Afficher tous les articles

Expendables 2 : Unité Spéciale (Simon West, 2012)


tags | , , , , , , , , ,

0 comments

 L'équipe de Barney doit mettre la main sur un boitier secret dans un avion qui s'est crashé. Au cours de la mission, ils sont interceptés, le boitier leur est pris et l'un des leurs est tué froidement. Barney et son équipe n'a alors qu'un seul plan : le traquer, le trouver, le tuer ! Il faudra faire vite car le boitier contient des plans d'accès à une réserve de plutonium...

Expendables 2 Unité Spéciale corrige sensiblement le manque d'action de son prédécesseur et se rapproche un peu plus du gros défouloir espéré. Le revival du muscle 80's se met donc une nouvelle fois en branle, nous perdons Mickey Rourke, mais gagnons Van Damme et Chuck Norris au passage... Simon West, 15 ans après l'amusant mais pauvre Les Ailes de L'enfer, réalise un film "Bim, bam boum, pan t'es mort" qui laisse la rédaction dubitative quant à choisir entre "RAS" ou "rien de neuf" !


Lire la suite...

Safe (Boaz Yakin, 2012)


tags | , , , , ,

0 comments

Reconverti dans des combats truqués, un ancien agent secret au bord du gouffre prends sous sa protection une petite fille poursuivie par des truands. Détentrice d'une information que les russes, mais aussi les chinois et les flics recherchent, Luke Wright va déclencher une véritable guerre des gangs.

Curieusement, nous sommes convaincus que Statham trouvera un jour un rôle qui exploitera enfin son potentiel d'acteurs (Thirteen laisse entrevoir cette voie). En attendant on continue de se taper ses films, sans même savoir pourquoi, sinon chercher la perle rare ou au moins la bonne idée qui étonnera et sauvera ce type de film.
"Alors Safe ? Ca se regarde ?"

Scénario bateau : on s'y attendait.... Cerveau en mode vacances : c'était prévu... Recherche d'un bon moment : là ça se gâte ! Safe ne prends ni le soin, ni le temps de soigner son histoire usée de gamine sous la protection d'un top-pro (Léon, Man From Nowhere...) et ne livre au spectateur qu'en simple prétexte pour proposer ses moments d'action. Et c'est là que survient le véritable écueil du film, puique Safe sabote chacun de ses scènes d'action par un montage si chaotique et rapide qu'elles en deviennent illisibles, perdent toute intensité et ôte du coup tout plaisir au spectateur. C'est bien dommage quand on sait pourtant que c'est là l'essentiel de la motivation pour regarder Safe...

Maladroitement réalisé (voire bâclé), Safe mise tout sur son acteur principal (ici égal à lui même, c'est tout) et pensant visiblement que Statham suffit à faire tenir un film à lui seul, ne délivre au final qu'une ébauche de film. Mal construit et banal à l'extrême, on se surprend assez vite à espérer que ses personnages règlent vite leur petits problème afin de se mettre en quête d'un vrai film à regarder.

Procurez-vous d'autres films de Jason Statham

13 (thirteen, 2011)


tags | , , ,

0 comments

réalise le remake US de son propre film, 13 Tzameti, qui abordait des compétitions clandestines de roulette russe, dont le gagnant comme les parieurs pouvaient sortir riches.

Ce remake, plutôt fidèle, aura au moins le mérite de ne pas avoir recyclé tout son coté obscur dans la machine américaine...
En fait, la dureté du système US (crise, misère endémique, soins ruineux...) lui confèrait même une dimension inquiétante, donnant au thème une inquiétante résonance dans le réel.
Si l'on rajoute au coeur du film les autres "menaces" que constituent la loi et les méchants habituels, alors cette version américaine contiendrait même tout le cynisme, la folie, la parano et l'égoisme de tout notre système économique...

Alors, bien sûr, 13 n'est pas un film parfait... Mais il véhicule cependant une énergie et un malaise qui surprend. Il s'offre par ailleurs un casting plutôt intéressant, parmi lequel notre bon bourrin Statham qui commence sérieusement à nous faire croire en un vrai potentiel d'acteur, et un Rourke moyen mais savoureux !
Relevons aussi l'impressionnant personnage du juge, particulièrement habité par son acteur...

Malgré son sang américain, 13 reste vénéneux (particulièrement pour ceux qui sont étrangers de l'original) et mérite tout à fait d'être considéré comme un film "neuf" et digne d'intérêt.
A doorama, on a joué le jeu, et l'expérience a été mortelle  :-)


.

Blitz (2011)


tags | , , , , , ,

0 comments

Gentil divertissement un poil bourrin comme on en voyait à la pelle il y a 20 ou 30 ans, Blitz lorgne vers la série B basique et décomplexée, et c'est tant mieux !

Ici, on ne cherche pas la dimension psychologique ou la finesse de traitement ; Jason Statham, en bon flic expéditif, tente d’attraper un bon salaud bien tordu (Aidan Gillen, le maire de la série The Wire, en parfait psychopathe), et c'est tout !

Hyper basique, l'ensemble s'avère agréable à suivre, bien rythmé et constituera un divertissement correct pour le spectateur qui le regardera en toute connaissance de causes : à savoir un petit thriller honnête dans sa démarche et sa forme.
Contrat rempli même si on aurait mieux fait de se revoir L'inspecteur Harry...  :-)
.

.